Retour au blogue

Hiverner votre motomarine Sea-Doo

Personne n’aime admettre que la saison est terminée, mais si vous vivez dans une région nordique, le moment est venu de penser à entreposer votre Sea-Doo pour l’hiver. Quelques étapes simples, mais essentielles pour l’hivernage, vous permettront de vivre pleinement la vie Sea-Doo une fois le printemps revenu.

Et si vous avez la chance de vivre toute l’année à la chaleur, mais que vous devez entreposer votre motomarine Sea-Doo pour une longue période, les conseils suivants vous seront tout aussi utiles pour vous assurer de tirer le maximum de chaque randonnée lorsque viendra le temps de la remettre à l’eau.

Il est très important de préparer l’hivernage de votre motomarine Sea-Doo pour qu’elle soit à la hauteur de ses capacités chaque saison. Omettre d’effectuer un entretien préventif avant un entreposage à long terme – peu importe l’endroit où se trouvera votre Sea-Doo – peut avoir des conséquences coûteuses. Systèmes d’alimentation encrassés, pannes de batterie et dommages causés à des composants internes essentiels ne sont que quelques exemples de problèmes qui peuvent survenir si votre véhicule est mal préparé. Et si vous habitez dans une région où les températures descendent sous le point de congélation, il est primordial de suivre toutes les étapes de la procédure d’hivernage.

Avec quelques outils de base en main, de nombreuses personnes peuvent suivre les étapes d’hivernage suivantes dans le confort de leur propre garage. Toutefois, si vous avez des questions ou si vous êtes inconfortable avec l’une des tâches suivantes, n’hésitez pas à contacter le concessionnaire autorisé Sea-Doo de votre région. Vous y trouverez tous les conseils et l’aide dont vous avez besoin. Même si vous êtes habile de vos mains, votre concessionnaire Sea-Doo est le spécialiste qui peut vous permettre de rester au courant des dernières recommandations sur les produits, les procédures et les mises à jour techniques dont votre motomarine a besoin.

Les étapes suivantes doivent être effectuées dans l’ordre. Il s’agit du même ordre que vous trouverez dans votre Guide du conducteur Sea-Doo.

 

Nettoyage de la turbine

Tout ce qu’il faut ici, c’est une inspection visuelle rapide de l’entrée et de la sortie de la turbine. Assurez-vous qu’il n’y a aucune fissure ou autre indication visible d’usure excessive. Si vous repérez un problème, communiquez avec votre concessionnaire Sea-Doo pour voir si un remplacement est nécessaire. Vous pouvez arroser l’entrée et la sortie pour nettoyer les traces de votre dernière randonnée. L’application d’une couche de lubrifiant anti-corrosif XPS sur chaque partie est une bonne pratique avant un entreposage à long terme.

 

Inspection de la turbine

La contamination d’une turbine par de l’eau peut indiquer la présence d’autres problèmes. Si c’est le cas, un détour chez votre concessionnaire Sea-Doo peut être approprié. Pour inspecter la turbine, il suffit de retirer le couvercle de la turbine et de vérifier s’il y a accumulation d’eau.

 

Stabiliser le système d’alimentation

L’ajout d’un stabilisateur d’essence XPS (ou l’équivalent) assurera que votre carburant et le système d’alimentation resteront en bon état tout au long de l’entreposage. Vous empêcherez ainsi une montée de la pression dans le système d’alimentation. Ajoutez le stabilisateur en suivant les instructions sur le récipient. Assurez-vous de remplir le réservoir de nouveau carburant, et profitez-en pour vérifier si le système d’alimentation est bien étanche. Si vous voyez du carburant ou si vous sentez une odeur d’essence, consultez votre concessionnaire Sea-Doo.

 

Remplacement de l’huile moteur et du filtre

Ce rituel d’entretien doit être effectué chaque année et, comme vous êtes déjà en mode entretien de votre motomarine, c’est le moment idéal pour le faire et vous assurer d’être fin prêt au retour de la chaleur. Les nécessaires de changement d’huile XPS sont l’outil idéal pour y arriver. Ils rassemblent tout ce dont vous avez besoin dans une seule boîte facile à se procurer chez votre concessionnaire BRP.

 

Rinçage et vidange du système d’échappement

Il est important d’éliminer tous les contaminants du système d’échappement de votre Sea-Doo, en particulier si vous faites de la motomarine en eau salée (le rinçage est fortement recommandé après chaque sortie sur l’eau).

Pour rincer le système d’échappement, il suffit de brancher un tuyau d’arrosage au connecteur situé à l’arrière (côté bâbord de la poupe) de l’embarcation. NE PAS OUVRIR LE ROBINET TOUT DE SUITE! Démarrez le moteur de votre Sea-Doo, puis ouvrez immédiatement le robinet d’eau. Laissez tourner le moteur au ralenti pendant 90 secondes et assurez-vous que l’eau s’écoule bien de la pompe pendant le rinçage. Fermez ensuite l’eau en laissant tourner le moteur à 5 000 tr/min pendant 5 secondes, puis arrêtez le moteur.

Le séchage du système d’échappement est particulièrement important dans les régions plus froides. La formation de glace dans le système d’échappement peut causer des dommages considérables au collecteur d’échappement. Pour terminer le drainage du système, soufflez de l’air comprimé à 379 kPa (55 PSI) directement dans le raccord de rinçage auquel le tuyau d’arrosage était branché, et attendez que l’eau cesse de sortir de la turbine. Vous vous assurez ainsi que toute l’eau est sortie du système d’échappement de la motomarine.

 

Lubrification interne du moteur (brumisage)

Cette étape peut varier sensiblement selon votre modèle. Pour les modèles SPARK, il faut retirer la partie centrale pour avoir accès au moteur. Il suffit d’enlever quelques boulons. Le processus est décrit dans le guide du conducteur. Pour les autres modèles, on accède au moteur en retirant le siège.

Une fois que le moteur est accessible, retirez les bobines d’allumage et les bougies. Vaporisez du lubrifiant anti-corrosif XPS (ou l’équivalent) dans les fiches de bougie.

Ensuite, il faut faire tourner le moteur. Pour y arriver, appuyez à fond sur l’accélérateur et maintenez-le contre le guidon. Vous désactiverez ainsi l’alimentation et l’allumage pendant que vous ferez tourner le moteur. Tout en maintenant l’accélérateur enfoncé, appuyez sur le bouton marche-arrêt pour faire tourner le moteur quelques fois. Cette opération vous permettra de faire circuler le lubrifiant anti-corrosif sur les parois des cylindres.

Pour terminer, appliquez une petite quantité de lubrifiant anti-corrosif XPS sur les filets des bougies, et réinstallez-les ainsi que les bobines d’allumage.

La procédure de lubrification interne du moteur est décrite dans votre guide du conducteur. Si vous avez des questions ou des préoccupations, n’hésitez pas à consulter le concessionnaire Sea-Doo de votre région.

 

Entretien de la batterie

Lorsque vous préparez votre motomarine Sea-Doo pour l’hiver, portez une attention particulière à votre batterie. Tout part (ou ne part pas) de votre batterie et, avec le temps, les batteries peuvent perdre leur capacité à maintenir une charge. C’est pourquoi un entreposage adéquat de la batterie est essentiel.

Vous devez retirer la batterie de votre motomarine pour vous assurer qu’aucun composant ne draine sa charge pendant les mois de remisage. Nous vous suggérons de brancher votre batterie à un chargeur/mainteneur de batterie pour qu’elle reste chargée. Assurez-vous que la batterie est remisée sur une surface sécuritaire dans un endroit aéré, à l’écart de toute substance inflammable. Vérifiez toutes les connexions si la batterie n’est pas complètement chargée après un jour ou deux. Si la batterie ne se charge toujours pas, il est temps de la remplacer par une nouvelle batterie Yuasa†. Consultez le concessionnaire de votre région pour acheter une nouvelle batterie Yuasa pour votre motomarine Sea-Doo.

 

Nettoyage de la coque et de la carrosserie

Maintenant que l’entretien mécanique est terminé, il est temps de nettoyer soigneusement votre Sea-Doo pour qu’il soit impeccable lorsque viendra le temps de le remettre à l’eau. Choisissez les produits d’entretien XPS (ou l’équivalent) qui conviennent à votre modèle Sea-Doo pour nettoyer votre motomarine. Spécialement conçus pour votre Sea-Doo, les produits XPS sont formulés pour éliminer la saleté et les taches tenaces causées par l’eau. Assurez-vous aussi d’éliminer tous les organismes marins collés sur votre véhicule. C’est également le moment idéal pour vérifier si la carrosserie et la coque ont subi des dommages qui doivent être réparés. Votre concessionnaire Sea-Doo peut vous aider à effectuer toute réparation de coque ou de carrosserie nécessaire.

 

Vous êtes maintenant prêt à entreposer votre Sea-Doo. Si vous entreposez votre motomarine à l’extérieur, couvrez-la d’une bâche opaque et respirante, ou d’une bâche Sea-Doo. Vous la protégerez ainsi des dommages causés par les rayons du soleil, de la poussière et de la saleté jusqu’au retour du temps chaud. N’enveloppez pas votre Sea-Doo dans du plastique ou tout autre matériau non respirant pour éviter de provoquer la formation de moisissures dans certains endroits de votre motomarine.

Vous aimerez peut-être aussi

  • Comment entretenir votre motomarine

    Comment entretenir votre motomarine

    Lire l'article
  • Les bâches Sea-Doo : une protection ajustée

    Les bâches Sea-Doo : une protection ajustée

    Lire l'article
  • Préparez votre Sea-Doo pour les plaisirs de l'été

    Préparez votre Sea-Doo pour les plaisirs de l'été

    Lire l'article