Retour au blogue

Sea-Doo RXP-X RS : Prêt à battre le record ?!

 

28 secondes 45 ! Voilà le nouveau chrono réalisé sur circuit au lac de Bellegarde sur un jet standard, et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit du RXP-X RS 2021, la nouvelle référence des pilotes férus de sensations ! Let's go pour un tour de circuit avec nos plus fines gâchettes ! Saurez-vous suivre la trajectoire des meilleurs pour battre le record ?!

Vous connaissez le lac de Bellegarde ? Situé à quelques encablures de Nîmes (dans le Gard), c'est le fief de tous les pilotes et autres amateurs de jet, qui s'y donnent rendez-vous depuis de nombreuses années pour rivaliser sur le circuit, s'entraîner pour la compétition ou tout simplement passer des week-ends 100 % passion en famille et entre amis...

Quel que soit le sport mécanique (auto, moto ou jet), les conversations vont toujours bon train entre les pilotes pour savoir qui est le meilleur de tous !

Alors l'occasion était trop belle de réunir le gratin mondial des pilotes français autour de ce jet ultra performant, « vraie Porsche GT3 des mers ! », comme nous le décrira Cyrille Lemoine à l’issue de son essai...

François Médori, Cyrille Lemoine, Teddy Pons, Jérémy Perez : 24 titres de Champion du monde à eux seuls, toutes disciplines confondues (Vitesse, Slalom, Endurance, Offshore), pour tester ce nouveau RXP-X RS et définir si l’on peut parler ici d’un « compétition client » !

Comme le partage et la convivialité font partie des valeurs primordiales du jet, Hervé Partouche, Sébastien Touyeras et Steve Koffi - tous trois également aguerris des circuits de compétition et avides d’adrénaline - étaient aussi présents pour en découdre avec ce qui se fait de mieux en termes de pilotage !

Hum, ça sentait bon la pression ressentie sur la ligne de départ un jour de compétition !

Circuit tracé, pilotes casqués, prise en main et tour de chauffe effectués, il était temps d’établir le record du tour !

Et selon vous, lequel d’entre eux a établi ce temps de référence ?!


François Médori ?

Fort de son titre de Champion du monde Run GP1, tous les spécialistes s’accordent à lui reconnaître un don absolu et une classe exceptionnelle sur une machine...

« Il faut vraiment faire corps avec la machine pour se fatiguer le moins possible ! Avec ce nouveau Sea-Doo, on est bien calé au niveau de la selle et on a une bonne position au guidon pour prendre les virages le plus rapidement possible. Cela en fait un jet très efficace et je pense que l’on ne pourra pas avoir mieux au niveau comportement dans les bouées et précision dans les courbes... »


Cyrille Lemoine ?

12 fois Champion du monde (en Vitesse, Endurance et Offshore), un palmarès qui décrit bien le talent, la polyvalence et le panache de l’une des plus grandes légendes du jet, qui a fait la majeure partie de sa carrière sur Sea-Doo...

« La selle est réglable selon la taille du pilote, avec un dosseret permettant de bien se caler pendant les grosses accélérations, car ce modèle a vraiment beaucoup de chevaux ! Avec ce système ingénieux, on peut donc avoir un dosseret plus proche de l’avant ou un peu plus reculé afin d’avoir davantage de place pour les jambes... On se sent ainsi tout de suite à l’aise pour mettre du gaz ! Il faut toujours en garder un peu sous la gâchette pour ne jamais se dire que l’on est arrivé au bout de sa machine... Ainsi, quand on veut vraiment avoir des grosses sensations, il suffit d’en envoyer un peu plus... et cela met immédiatement le sourire à tout le monde ! »


Teddy Pons ?

Avec 7 titres de Champion du monde (Vitesse, Offshore et Slalom), c’est l’un des seuls pilotes à savoir conjuguer l’art du pilotage avec la science de la mécanique...

« Le nouveau système de « launch control » que l’on trouve sur ce jet permet d’avoir le trim au plus bas dès le départ, afin d’éviter que le jet ne déjauge... Le RXP-X RS 2021 a clairement été pensé pour la course en circuit, les départs arrêtés et l’accroche en virage ! On va très vite dans les courbes, très vite en virage, tout en étant très bien calé. En fait, on a vraiment l’impression d’être dans un baquet ! »


Jérémy Perez ?

Discret, il n’en a pas moins 4 titres de Champion du monde en Run GP1 (Vitesse et Slalom)...

« On est vraiment sur une machine de sport ! Vu que ce jet a une coque beaucoup plus en V, quand on va couper les gaz au dernier moment, il va s’inscrire dans l’eau et relativement ralentir, ce qui va permettre de gagner en distance de freinage... Le jet étant bien inscrit, il faut alors ré-accélérer tout de suite, afin de gagner de précieuses secondes ! »


L’un des outsiders ?

Pour Hervé Partouche (pilote Élite F1), « on a une belle vitesse de pointe pour une machine de série ! Entre deux bouées, ça ressort très fort et je trouve ce jet vraiment très efficace ! »... Sébastien Touyeras (pilote Élite Run GP1) et Steve Koffi (Champion de France GP3) sont également convaincus : « c’est vraiment le jet idéal pour avoir des sensations fortes ! ».

Il ne reste qu’à découvrir en vidéo quel pilote a établi ce premier record du tour sur le circuit de Bellegarde... puis à vous jeter à l’eau cet été avec le RXP-X RS pour des sensations garanties, en toute sécurité...

Vous aimerez peut-être aussi

  • Conseils Sea-Doo : Mise à l’eau et chargement de votre Sea-Doo

    Conseils Sea-Doo : Mise à l’eau et chargement de votre Sea-Doo

    Lire l'article
  • Polyvalence à la Sea-Doo : les accessoires LinQ

    Polyvalence à la Sea-Doo : les accessoires LinQ

    Lire l'article
  • Hiverner votre motomarine Sea-Doo

    Hiverner votre motomarine Sea-Doo

    Lire l'article