Andrew Hill

Si vous voyez une canne à pêche recourbée dans les mains d’un pêcheur en motomarine à Auckland, Nouvelle-Zélande, il y a de fortes chances pour que ce soit Andrew Hill avec ses prises de la journée. Depuis ses premières expériences de pêche, alors qu’il était enfant sur les rivages rocheux de la Nouvelle-Zélande, il est à la recherche du trophée ultime.

Pour Hill, la pêche est tranquillement passée du divertissement d’enfance, au passe-temps d’adulte, pour finir par devenir son gagne-pain. À 46 ans, marié et père de quatre enfants, il a attrapé sa part de trophées tout au long de sa carrière. Ça ne l’empêche pas d’explorer des eaux inconnues grâce au Sea-Doo FISH PRO, avec lequel il peut naviguer dans les endroits peu profonds et dans des paradis de pêche éloignés.

« Les sports motorisés m’ont toujours permis d’assouvir mon besoin de vitesse. J’aime beaucoup les voitures, les motos de route et l’eau, explique Hill. Avec Sea-Doo, je vis tous ces plaisirs en une seule activité, tout en profitant de ma vraie passion : la mer. »

Nom: Andrew Hill

Suivez le:

Instagram: @andrewhilladventurefishing

Facebook: Andrew Hill Adventure Fishing

Comment votre intérêt pour la motomarine a-t-il commencé? J’ai toujours rêvé d’avoir une motomarine. J’adore les sports motorisés, la vitesse et l’eau, c’est donc un choix naturel.

Combien de sorties par année? Je suis sur l’eau chaque semaine, que ce soit pour une aventure de pêche en solo, m’amuser avec des amis ou guider des groupes de pêcheurs en motomarine un peu partout en Nouvelle-Zélande.

Votre équipage habituel? Ça varie d’un jour à l’autre. Nous partons souvent en groupe de deux ou trois. C’est toujours agréable de partir à l’aventure entre amis!

Endroit favori pour faire de la motomarine : J’adore le grand nord de la Nouvelle-Zélande. De chez moi, il faut quatre heures de voiture pour s’y rendre. À l’extérieur des villes, la nature est vierge, pratiquement sans pression exercée par la pêche. La tranquillité et le rare plaisir de pouvoir partir à l’aventure pour explorer permettent de vivre des expériences incroyables.

Endroits de rêve pour la motomarine : J’aimerais pêcher dans les canaux de South Island et, internationalement, dans les eaux de Guam. Vivre l’aventure dans de nouveaux endroits avec des paysages extraordinaires, il n’y a rien de mieux.

Décrivez votre journée parfaite sur l’eau : Partir entre amis dans le soleil levant, arriver dans un paradis de pêche et sortir une belle prise dès les premiers appâts, finir l’aventure à haute vitesse en compagnie de dauphins ou d’épaulards en retournant à la rampe d’accès.

Décrivez votre vie hors de l’eau : J’accorde beaucoup d’importance au temps que je passe en famille, à profiter de notre beau pays. J’adore être en plein air, à voyager dans notre beau pays vert. J’aime regarder le sport ou me détendre devant un bon film lorsque je prends une pause de l’eau. Les sports motorisés m’intéressent toujours comme passe-temps. J’aime partir en famille au volant de mon vieux modèle V8 haute performance pour visiter des salons automobiles.

Mon accessoire incontournable sur l’eau est : Le protecteur de moulinet Ultimate Reel Cover est un incontournable. Il protège le moulinet des éclaboussures d’eau salée et fixe la canne à pêche sur son support.

Une innovation que j’aimerais avoir sur un Sea-Doo : Un support de canne à pêche fixé à l’avant en option.

Endroit favori pour manger : Notre pizzéria locale.

Musique préférée sur l’eau : Je n’écoute pas beaucoup de musique sur l’eau. J’ai toujours aimé les sons de la mer et l’ambiance, mais quand les randonnées sont longues pour se rendre au poisson, mes haut-parleurs finissent toujours par jouer du Electric Light Orchestra!

Célébrité avec laquelle j’aimerais faire de la motomarine : Le pêcheur extrême Robson Green. J’aimerais lui faire vivre une expérience de pêche Sea-Doo en Nouvelle-Zélande.