Retour au blogue

Avez-vous suivi votre cours de sécurité nautique?

L’une des meilleures façons de vivre la vie Sea-Doo à fond et de tirer le maximum de votre embarcation, c’est de suivre un cours pour bien l’utiliser et pour tout savoir sur la sécurité nautique. Comme pour le Code de la route que vous avez dû apprendre avant de vous asseoir au volant de votre voiture, le Canada exige que vous suiviez un cours avant de prendre la barre de votre embarcation. Depuis le 15 septembre 2009, la réglementation de Transports Canada exige aux plaisanciers aux commandes de toute embarcation à moteur d’avoir obtenu une carte de conducteur d’embarcation de plaisance. Plusieurs provinces offrent différentes méthodes approuvées par Transports Canada pour obtenir votre carte. |Vous trouverez ci-dessous quelques ressources qui pourront vous aider.

À quoi peut-on s’attendre d’un cours de sécurité nautique? En plus de vous donner juridiquement le droit de conduire une embarcation de plaisance motorisée, ces cours vous procurent une solide formation de base en matière de sécurité nautique, de navigation sur les voies navigables et d’étiquette sur l’eau. Il existe plusieurs cours en ligne et en salle, partout au Canada. Certaines classes sont conçues pour être terminées en quelques heures seulement et, dans certains cas, des frais minimes peuvent être exigés. Après avoir réussi le cours et le test, il faut compter deux à trois semaines avant de recevoir votre carte de conducteur d’embarcation de plaisance et de pouvoir prendre le large en toute sécurité.

 

Comment puis-je obtenir la certification de sécurité nautique au Canada?

Les ressources suivantes vous aideront à en savoir plus sur la formation en sécurité nautique :

Liste des prestataires de cours agréés par Transports Canada
SmartBoater.ca
Conseil canadien de la sécurité nautique

 

Quel est le contenu d’un cours de sécurité nautique au Canada?

Les cours de sécurité nautique couvrent un large éventail de sujets. Des exigences minimales de sécurité jusqu’aux détails sur les bouées et la signalisation, en passant par les façons de réagir en cas d’urgence, les restrictions d’utilisation selon l’âge – il faut avoir 16 ans pour utiliser une motomarine – et plus encore. Voici rapidement quelques exemples de sujets supplémentaires :

  • Le partage sécuritaire des voies navigables
  • Le choix judicieux d’un vêtement de flottaison individuel ou VFI (les VFI gonflables ne sont pas autorisés) avec une couleur vive pour une meilleure visibilité
  • Le port des vêtements appropriés selon les conditions comme, par exemple, une protection thermique en eau froide (inférieure à 15 °C).
  • L’utilisation adéquate et sécuritaire d’un cordon de sécurité attaché au poignet ou au VFI
  • Le respect des limites de vitesse et autres restrictions concernant l’utilisation de votre embarcation
  • Les impacts possibles de votre motomarine sur l’environnement (évitez les vitesses élevées près du rivage)
  • La connaissance des règles d’utilisation près des autres sportifs (ski nautique, natation, pêche, etc.)


Avec une meilleure compréhension des règles sur l’eau, vous serez en mesure de décupler votre plaisir, vos aventures et vos moments inoubliables. On se revoit sur l’eau!

Vous aimerez peut-être aussi

  • Les bâches Sea-Doo : une protection ajustée

    Les bâches Sea-Doo : une protection ajustée

    Lire l'article
  • Polyvalence à la Sea-Doo : les accessoires LinQ

    Polyvalence à la Sea-Doo : les accessoires LinQ

    Lire l'article
  • Conseils Sea-Doo : Mise à l’eau et chargement de votre Sea-Doo

    Conseils Sea-Doo : Mise à l’eau et chargement de votre Sea-Doo

    Lire l'article