Retour au blogue

Comment David Pike vit sa vie Sea-Doo à N.Y.

Depuis des années, David Pike se rend au travail de façon très « urbaine ». Il faisait partie des 7 millions de résidents de la région métropolitaine de New York qui, tous les jours, font la navette en train, en métro, en autobus, en taxi ou en traversier pour se rendre au travail. Chaque jour, il empruntait un labyrinthe de différents moyens de transport pendant 90 minutes (dans chaque direction) pour se déplacer entre son domicile de Jersey City et son travail à Brooklyn. Pour lui, c’était trois heures de sa vie qu’il perdait quotidiennement en déplacements.

Un jour, lors d’un trajet particulièrement long, Pike a décidé de consulter une carte sur son téléphone en se disant qu’il devait forcément exister une façon plus directe. Étant une personne qui voit les choses de façon différente, David a vite compris que le chemin le plus direct lui donnait une occasion à saisir. Le trajet le plus court traversait la rivière Hudson. La réponse est apparue instantanément. Un Sea-Doo. Un Sea-Doo pourrait lui rendre la vie tellement plus facile.

Ironiquement, le travail de Pike est axé sur les transports, puisqu’il est propriétaire de la New York Trolley Company basée à Brooklyn. Son entreprise spécialisée de trolleybus offre des façons uniques de visiter New York lors d’événements spéciaux. Sa vision? Proposer une façon plus romantique de vivre la ville. Loin de l’agitation normale et du bourdonnement quotidien des milliers de modes de transport urbain, sa compagnie de trolleybus propose une manière tout à fait « spéciale et inoubliable » de découvrir la ville.

Au printemps dernier, Pike a acheté un ancien modèle de motomarine, et il a installé un quai flottant à la marina privée de son condo. En passant par la rivière, il ne lui faut maintenant que 20 minutes, porte à porte, pour se rendre à Brooklyn. Et ces 20 minutes de déplacement lui procurent un moment extraordinaire. Il passe tous les jours devant la statue de la Liberté, avec Manhattan en toile de fond, puis il croise Governor’s Island avant d’accoster à un quai privé à Brooklyn.

La rumeur des déplacements quotidiens de Pike s’est répandue et est devenue virale, avec tous les bateaux de tourisme, les traversiers et les bateaux de croisière qui l’observaient se déplacer d’un côté à l’autre de la rivière, le sourire aux lèvres. Lorsque David est passé au nouveau Sea-Doo GTI SE, ABC News, le New York Post,) Inside Edition, le Wallstreet Journal, CNBC, et beaucoup d’autres ont été fascinés par la vie Sea-Doo de Pike. « Je n’ai jamais choisi de me déplacer en Sea-Doo pour être populaire, a déclaré Pike. J’ai simplement trouvé une meilleure façon de faire la navette, qui me permet d’avoir plus de temps pour moi. »

Nous avons rencontré David lors de sa dernière traversée de l’année, un jour froid et pluvieux à la fin octobre. « C’est triste de devoir retourner au transport normal, a admis Pike. Même un jour de pluie comme aujourd’hui, je préfère être sur mon Sea-Doo plutôt que dans les trains et les autobus pendant une heure et demie. C’est malheureux, mais je dois maintenant hiverner mon Sea-Doo et m’assurer qu’il sera prêt pour l’été prochain. »

Vous aimerez peut-être aussi

  • Expérience Sea-Doo : Lac Powell

    Expérience Sea-Doo : Lac Powell

    Lire l'article
  • Aventure Sea-Doo en wakeskate à Miami

    Aventure Sea-Doo en wakeskate à Miami

    Lire l'article
  • Aventure Sea-Doo : de Long Beach à l’île Santa Catalina

    Aventure Sea-Doo : de Long Beach à l’île Santa Catalina

    Lire l'article